Tout commença en 3978 BBY, lorsque Mandalore l’Indomptable mourut sur Dxun, lune principale d’Onderon, Mandalore l’Ultime pris sa place. L’Empereur envoya un émissaire vers Mandalore l’Ultime qui le manipula grâce au Côté Obscur en lui promettant de lui dire ou se trouvait la tombe de Dramath le second pour en récupérer l’Holocron Sith.

Mandalore l’Ultime rassembla les clans Mandalorien et nomma cette armée les Neo-Crusaders. Mandalore l’Ultime voulait attaquer l’espace Républicain. Pour cela il commença par les mondes de la Bordure Extérieur, et particulièrement l’espace Mandalorien.



Sa première cible fut Onderon, et surtout sa capitale, Iziz, une ville entouré de remparts connus sous le nom de « Mur » étaient extrêmement résistants. Le peuple d’Onderon, n’avait pas modifié son système de défense depuis longtemps, permettant aux Mandaloriens de créer une brèche dans les murailles. Les Mandaloriens attaquèrent la capitale sur leurs Droïdes de Guerre Basilisk, inculquant la peur dans les esprits.



Les Mandaloriens continuèrent d’attaquer les mondes pour s’approcher de l’espace Républicain. Plusieurs bataille comme Vanquo, Taris, Flashpoint fut le théàtre de victoire pour la Républicaine et permis a Carth Onasi et d’autre héros de se distinguer.

A partir de -3963 BY, les Neo-Crusaders dirigé par Canderous Ordo attaquèrent Althir. Pendant cinq jour la bataille spatial faisait rage. Canderous trouva une faille sur le flanc de la flotte ennemie. Les vaisseaux Althir furent tous détruits, pour cette victoire, Canderous Ordo fut nommé à la tête du clan Ordo.



La Bataille de Serroco fut la plus grande défaite de la République. Un ex Padawan Jedi, Zayne Carrick, renvoyé de L’Ordre fit un rêve prémonitoire : Il vit Mandalore demandé à ses soldats de brûler la surface de la planète. Carrick en parla à Cath Onasi qu’il rencontra dans la cantina ambulante.  Onasi rigola et lui dit que c’était impossible. Mais Carrick n’abandonna pas, il monta à bord de la navette d’Onasi qui se rendait devant son supérieur, Saul Karath. Onasi fut surpris de l’intrusion de Zayne, cependant celui-ci le mena devant son supérieur. L’ex Jedi dévoila sa vision devant Karath et Onasi. Carrick, à genoux, les suppliant de le croire, les vaisseaux Mandalorien sortirent de l’espace et lancèrent un déluge de missile nucléaire.



Les Mandaloriens avancèrent dans l’espace Républicain, mais le Conseil Jedi ne voulant toujours pas intervenir, un groupe de dissident Jedi mené par deux Jedi, Alek et son maître repoussèrent les force Mandaloriennes. Ce groupe de Jedi tomba sur une Mandalorienne morte qui c’était opposé à ses supérieure. Le maître d’Alek pris son masque et jura de ne pas le retirer tant que la paix n’étais pas revenue. Ce Jedi décida de s’appeler Revan et son padawan, suivant l’exemple de son maître, se fît appeler Malak.

Avec plus de deux mille Jedi, Revan et Malak repoussèrent les Mandaloriens jusque Malachor V où eu lieu l’affrontement final en -3960. Des milliers de Jedi et soldats faisaient face à des milliers de Mandaloriens. La bataille se déroula sur deux fronts, dans l’espace et sur la planète. Au milieu de l’affrontement, Meetra Surik, générale Jedi de Revan, ordonna à Bao-Dur, d’activer le Générateur d’Ombres de Masse, qui créa un champ gravitationnel et attira les vaisseaux sur la planète, écrasant toute l’armée Mandalorienne sur Malachor V et aussi tua de nombreux Jedi et soldats.



Pendant que le Générateur attirait la flotte Mandalorienne vers la surface de la planète, Revan affronta Mandalore l’Ultime. A la fin du duel, Mandalore appris à Revan comment il avait été trompé et il lui parla de l’Holocron Sith dans la tombe de Dramath le second. Pour être sûr qu’aucun autre Mandalore se relève un jour, Revan prit le masque de Mandalore.

Cette batailles marqua la fin des guerres Mandaloriennes avec de multiples conséquance. Bao-Dur avait perdu un bras, Meetra Surik dû se couper de la force car, trop proche du Générateur, elle entendit les milliers de vie mourir. Les Mandaloins, sans chef c’étaient retiré sur Dxun. Revan et Malak partirent pour trouver le « vrai mal » dans les Régions Inconnues, au dire de Mandalore l’Ultime …